.
.

SIM Agricole, vecteur du developpement de l'économie nigerienne

.

La situation des prix sur les marchés céréaliers est marquée par une évolution contrastée


Cette semaine la situation des prix sur les marchés céréaliers est marquée par une évolution contrastée. En effet, les prix moyens du mil et du sorgho accusent des baisses respectives de 5% et 2%, pendant que celui du riz importé enregistre une hausse de 1%. Quant au maïs, son prix moyen reste stable par rapport à la semaine passée. Cette baisse des prix des céréales locales peut s’expliquer par la baisse de la demande en raison de l’arrivée de la nouvelle récolte du mil au niveau des ménages et marchés dans certaines localités.
Par rapport à la même semaine de l’année précédente (2017), les prix moyens des céréales présentent les variations ci-après : -1% pour le riz importé, -6% pour le maïs, -9% pour le mil et -12% pour le sorgho.
Comparés à la moyenne des cinq dernières années (2013/2017) à la même période, les prix moyens de ces produits enregistrent les variations suivantes : le sorgho (-2%), le maïs (-3%), le mil et riz importé (-5% chacun).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.