.
.

SIM Agricole, vecteur du developpement de l'économie nigerienne

.

Concepts et définitions

Marchés de collecte: 

Situés  en  zones  de  production,  ces  marchés  souvent  hebdomadaires  ont  comme principaux  animateurs  les producteurs  et les collecteurs.  L’offre est essentiellement  issue de la production locale, elle connaît une forte saisonnalité selon la période de récolte, de pré-soudure et de soudure et selon les résultats de la campagne agricole.

Marchés de Regroupement:

Les  marchés  de  regroupement  se  trouvent  un  peu  partout  dans  le  pays,  souvent proches d’une grande ville ou de la frontière. Ces sont les marchés qui rassemblent principalement les produits provenant des marchés de collecte et/ou des importations avant leur transfert vers les marchés de consommation. Ils se distinguent par l’existence d’infrastructures de stockage et/ou de transit.  La  saisonnalité  de  l’offre  est  moins  marquée  du  fait  que  ces  marchés  disposent  de magasins  de stockage  gérés par des commerçants  locaux  qui font office de courtiers  pour les commerçants  venus  d’autres  localités  et  qui  leur  confient  leurs  stocks  en  vue  d’une  revente ultérieure. Il n’y a pas de données disponibles sur les quantités traitées sur ce type de marchés.

Marchés de consommation: 

Les marchés de consommation  sont des marchés où prédomine la vente au détail du commerçant  au  consommateur  final.  On  trouve  sur  ces  marchés  une  importante  gamme  de produits  manufacturés  provenant  principalement  de l’importation.  Ce type de marchés,  le plus souvent trouvé au Niger, est composé des marchés urbains et ruraux. Ces derniers sont localisés dans les zones rurales  à faible production  agricole  comme  les régions  d’Agadez,  de Diffa,  de Tahoua et la bande nord des régions de Tillabéry et de Dosso. Le fonctionnement  et les niveaux des prix sur les marchés urbains de consommation  sont distincts des marchés de consommation dans les zones rurales déficitaires.

Marchés transfrontaliers:

Le groupe  des marchés  transfrontaliers  est composé  des marchés  nationaux  et des marchés étrangers, situés à proximité des frontières et où s’effectuent  des transactions  entre les acteurs   de   ces   pays.   Ces   marchés   servent   de   relais   aux   circuits   transfrontaliers    de commercialisation.  Ils sont principalement  animés  par les populations  riveraines.  Les marchés transfrontaliers sont les plus animés hors la période de collecte nationale, donc notamment à partir de janvier/février jusqu’en août.